Le but de la méditation + comment trouver le type de méditation qui vous convient !

Qu’est-ce que la méditation et à quoi sert t-elle vraiment ?

Depuis quelques années, la méditation jouit d’une popularité grandissante. Il s’agit peut-être d’une tradition ancienne, mais elle est pratiquée partout dans le monde pour créer un sentiment de calme intérieur. Bien que la pratique ait des liens avec de nombreux enseignements religieux, la méditation porte moins sur la foi que sur une altération (et prise) de la conscience et l’accomplissement d’une harmonie intérieure.

Mais qu'est-ce que vraiment la méditation, que recherche une personne à travers sa pratique et à quoi pouvez-vous vous attendre lorsque vous méditez. Ces jours-ci, avec un besoin grandissant de réduire le stress au milieu de nos agendas chargés et de nos vies exigeantes, la méditation est devenue un outil apprécié pour trouver une paix et harmonie intérieure. Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façon de méditer, mais si vous pensez commencer, il est important de trouver une pratique qui corresponde à vos besoins et à votre personnalité.

Il existe neuf types populaires de pratique de la méditation :

  • La méditation focalisée
  • La méditation de pleine conscience
  • La méditation spirituelle
  • La méditation par le mouvement
  • La méditation par les mantras
  • La méditation transcendantale
  • La relaxation progressive
  • La méditation de bienveillance
  • La méditation par visualisation

Ces pratiques nécessitent des compétences et des mentalités différentes. Choisissez celle qui vous attire le plus et qui vous convient le mieux.

 

Étymologie

Le terme méditation vient du mot meditari signifiant ‘penser, contempler, concevoir, pondérer’. Il a été introduit comme une traduction des pratiques spirituelles orientales, appelées dhyāna dans l'hindouisme et le bouddhisme et qui vient de la racine sanskrite dhyai, ​​signifiant contempler ou méditer. Il peut également faire référence à des pratiques du soufisme, de la Kabbale et de l'hésychasm. (Wikipedia)

 

Définitions

En 1971, Claudio Naranjo a noté que le mot ‘méditation’ a été utilisé pour désigner une variété de pratiques qui diffèrent suffisamment les unes des autres pour que nous puissions avoir du mal à définir ce qu'est la méditation. ‘Le terme méditation couvre un large éventail de pratiques dissemblables dans différentes traditions qui peuvent inclure presque tout ce qui est censé entraîner l’attention de l’esprit ou enseigner le calme ou la compassion’. Les dictionnaires donnent à la fois le sens latin original de ‘réfléchir profondément à (quelque chose)’; ainsi que l’usage populaire de ‘focaliser son esprit pendant un certain temps’, ‘le fait de porter son attention sur une seule chose comme moyen de se calmer et de se détendre’ et ‘de s'engager dans un exercice mental (comme se concentrer sur sa respiration ou la répétition d'un mantra) dans le but d'atteindre un niveau élevé de conscience spirituelle.’ La méditation a également été décrite comme allant au-delà de la ‘pensée réflexive’ ou de l'esprit ‘logique’ pour atteindre un état plus profond ou plus détendu. En bref, les savants ont trouvé la méditation difficile à définir, car les pratiques varient à la fois entre les traditions et en leur sein, mais dans chaque système de méditation, le besoin d‘éduquer’ votre attention et votre conscience semble être le point commun.

Pour ce qui aiment une définition complexe et complète : ‘La méditation est une pratique d’autorégulation auto-induite avec l’intention de se concentrer sur l’éducation de «l’attention et le fait d’être conscient» pour atteindre un état stable de clarté mentale, de calme émotionnel et de bien-être profond.

 

Quel est le véritable but de la méditation

   La méditation est pratiquée dans de nombreuses traditions religieuses et remonte aussi loin que l'Égypte et l'Inde ancienne. Les premiers enregistrements de méditation (dhyana) se trouvent dans les Vedas, et la méditation exerce un rôle proéminent dans le répertoire contemplatif de l'hindouisme et du bouddhisme. Son objectif a toujours été très large, mais la méditation a été principalement utilisée pour les pratiques religieuses et l’induction d’états de conscience supérieurs. Depuis le 19e siècle, les techniques méditatives asiatiques se sont répandues dans d'autres cultures où elles ont également trouvé une application dans des contextes non spirituels, tels que les affaires et la santé.

 

On peut lire les souvent la phrase, 'le véritable but de la méditation est qu'il n'y a pas de but' mais de nos jours, la méditation est surtout utilisée pour mieux faire face à une vie stressante dans un monde presque devenu fou, dans le but de retrouver un calme et une harmonie intérieure, d’améliorer sa santé et son bien-être général et pour certains… chercher leur chemin et un sens et une vérité plus profonde à la vie!

Personnellement, je vois la méditation comme un moyen à ouvrir une 'porte' !

Comment méditer et comment savoir si je médite ?

  • ‘Je ne peux pas méditer, ce n’est pas pour moi’ !
  • ‘Je ne peux pas rester assis pendant des heures à ne rien faire’ !
  • ‘Dois-je respirer profondément’ ?
  • ‘Sur quoi dois-je me concentrer en méditant’ ?
  • ‘Dois-je visualiser des images ou me concentrer sur mes chakras’ ?
  • ‘Que devrais-je ‘voir’ ou ressentir lorsque je médite’ ?
  • ‘Comment savoir, être sûr que je médite’ ?
  • Etc.

L’absence de clarté sur ce qu’est la méditation soulève de nombreuses questions. Bien sûr, il existe de nombreuses techniques de respiration, de postures, de mouvements, de mantras, etc., simples ou compliqués pour améliorer votre pratique méditative, mais à moins que vous ne vouliez parcourir le chemin complet pour atteindre un état de conscience supérieur, commencer votre voyage de méditation est en fait assez simple. N'importe qui peut le faire et ainsi améliorer son bien-être.

Le conseil le plus simple que j'aie trouvé pour décrire ‘l'acte réel’ de la méditation est l’intention de porter son attention et d’être conscient du moment présent. De simplement être présent dans le ici et là, ce qui signifie dans un premier temps de mettre votre attention et votre conscience d’une part sur vos alentours et d’autres part sur vous-mêmes, votre intérieur, donc vos sensations, sentiments, émotions et pensées. 

Pour méditer, vous devez donc porter votre attention sur le présent pour observer, contempler et pondérer (en somme méditer sur) ce que vous percevez dans votre environnement ainsi que à l’intérieur de vous !

  • Être conscient de votre environnement, de quelque chose extérieur à vous est appelé extéroception. Vous percevez cet environnement à travers vos six sens.
  • Être conscient de vous-même (corps et esprit) s'appelle intéroception. Vous vous percevez vous-même à travers vos sensations, vos émotions, vos sentiments et vos pensées.

Votre cerveau formera de ce que vous percevez une «réalité» en fusionnant l'intéroception et l’extéroception et en comparant la ‘situation’ actuelle avec vos shémas de pensées et vos expériences du passé. Les guérisseurs et les «travailleurs» spirituels peuvent souvent utiliser «l’intention» et la «visualisation» sur un objectif spécifique ou pour créer un résultat souhaité.

Certaines techniques de méditation sont plus 'ciblées' et ont pour but de faire circuler l'énergie à travers votre corps pour améliorer votre santé, de faire fonctionner les lois de l'attraction ou encore d'induire un état de conscience supérieur. Les méditations les plus 'pures' et 'puissantes' visent à découvrir qui vous êtes, c'est à dire, ni votre corps, ni même votre mental... mais de percevoir votre véritable 'MOI', votre 'âme' immortelle et omniprésente (ouvrir la porte!)

 

L’état ‘alpha’

L’un des objectifs de la méditation dans un premier temps est que votre cerveau fonctionne en mode ‘alpha, c’est-à-dire que les ondes cérébrales se trouvent dans la zone ‘alpha’! Les ondes ‘bêta’ sont très actives lorsque vous subissez du stress. Elles sont plus rapides et, par essence, cette longueur d'onde est idéale lorsque vous focalisez sur un travail à accomplir, ‘liquidez’ des choses et résolvez des problèmes car dans cet état, vous profitez d’une capacité de concentration accrue. Mais en même temps, être dans les ondes bêta vous prive de votre accès à votre créativité, votre intuition car vous n’êtes pas dans un état ‘récepteur’ ou ‘ouvert d’esprit’. Lorsque on débute en méditation, l'état alpha est recherché car il procure une relaxation et facilite la 'contemplation' de son propre état intérieur ainsi que de l'environnement.

Toutefois, dans un stade plus avancé, le pratiquant peut rechercher les ondes gamma qui sont plus rapides encore que les ondes bétâ et semblent induire un état de conscience supérieur.

    

Les ondes cérébrales alpha, au contraire, laissent la porte grande ouverte à votre intuition, à la créativité et aux possibilités multiples. Vous pouvez atteindre l'état alpha grâce à de simples techniques de respiration, de visualisation ou simplement en vous asseyant et en vous relaxant pour regarder un coucher de soleil par exemple.

Lorsque vous méditez, vous essayez d'être conscient de vos alentours et de vous-même. Lorsque vous atteignez cet état alpha, vous diminuez ou supprimez l’influence de vos sensations corporelles, vos pensées et vos émotions, vous êtes plus ‘aware’ et atteignez un état de conscience supérieur qui vous ouvre votre perception à des sphères ou si vous préférez, des dimensions supérieures.

PS: Les enfants de moins de 6 ans vivent constamment dans un état alpha, ils agissent et réagissent de manière naturelle aux événement extérieurs et à leur sensations et sentiments, souvent sans se retenir. C'est pourquoi ils changent constamment d'attention et pourquoi vous ne pouvez pas (et ne devriez pas) essayer de raisonner avec vos enfants, ils n'ont tout simplement pas la capacité de se concentrer comme nous et heureusement il en est ainsi. Laissons-les vivre les moments présents au maximum.

 

Quels sont les bienfaits de la méditation?

Les bienfaits de la méditation sont vastes et vont de trouver la sommeil, la guérison spontanée, la réussite dans la vie privé et professionnelle à tout simplement réduire l'état de stress et améliorer son bien-être. Toutefois, les études scientifiques ne sont pas encore très nombreuses et ne portent de manière générale que sur des effets précis de certaines mesures de santé (car elles sont quantifiables). Elles ont montré une nette réduction de l'activité du système nerveux sympathique (votre système de réponse au stress) avec les avantages à court terme suivants :

  • Baisse de la tension artérielle
  • Amélioration de la circulation sanguine
  • Baisse de la fréquence cardiaque
  • Baisse de la fréquence respiratoire
  • Baisse de l'anxiété
  • Baisse des niveaux de cortisol sanguin
  • Sensation de bien-être accrue
  • Réduction du stress
  • Relaxation plus profonde
  • Perception d'une 'réalité extérieur' plus positive

La science explore actuellement si une pratique de méditation cohérente produit également des avantages à long terme et a trouvé des effets positifs sur le cerveau et la fonction immunitaire chez les sujets qui méditent. Inutile de rajouter qu'il y a nombre immense de personnes qui croient totalement et complètement aux effets positifs de la méditation et qui voudraient bien attester à cet endroit précis des bienfaits qu'ils ont obtenus.

Quel genre de méditation me convient le mieux?

Il existe différents types de méditations. Nous en avons sélectionné 2 simples et populaires pour vous.

 

Méditation par focalisation

La méditation de concentration consiste à se concentrer sur un seul point. Cela pourrait impliquer d’observer et suivre sa respiration, de répéter un seul mot ou un mantra, de regarder la flamme d'une bougie, d'écouter un gong répétitif ou de compter des perles sur un mala. Étant donné que ce genre de concentration est plutôt perçue comme difficile, un débutant peut méditer pendant quelques minutes seulement, puis essayer d’allonger ensuite sur des durées plus longues.

Dans cette forme de méditation, il vous suffit de recentrer votre conscience sur l'objet d'attention choisi à chaque fois que vous remarquez que votre esprit vagabonde. Plutôt que de poursuivre des pensées aléatoires, vous les laissez simplement partir. Grâce à ce processus, votre capacité à vous concentrer s'améliore.

 

Méditation de pleine conscience

La méditation de pleine conscience encourage le pratiquant à observer les pensées errantes alors qu'elles dérivent dans l'esprit. L'intention n'est pas de s'impliquer dans les pensées ou de les juger, mais simplement d'être conscient de chaque note mentale lorsqu'elle survient.

Lorsque vous pratiquez la méditation de pleine conscience, vous pouvez voir comment vos pensées et vos sentiments ont tendance à se former selon des schémas particuliers. Avec le temps, vous pouvez devenir plus conscient de la tendance humaine à juger rapidement une expérience comme bonne ou mauvaise, agréable ou désagréable. Avec la pratique, un équilibre intérieur se développe.

Dans certaines écoles de méditation, les élèves pratiquent une combinaison de focalisation et de pleine conscience et la plupart des disciplines appellent à une immobilité d’un degré plus ou moins élevé.

 

Autres techniques de méditation

Il existe diverses autres techniques de méditation. Par exemple, une pratique quotidienne de méditation chez les moines bouddhistes se concentre directement sur 'cultiver' de la compassion. Cela implique d'envisager les événements négatifs et de les revoir sous un jour positif en les transformant par la compassion. Il existe également des techniques de méditation en mouvement, telles que le taïchi, le qi gong et la méditation en ballade.  

Dans notre prochain article, nous allons vous présenter 9 techniques de méditation simples et efficaces et comment mettre en place et intégrer une routine de méditation.

Il est également à noter qu'une alimentation saine et un style de vie actif et sain vont fortement aider (mais ne sont pas obligatoire à) votre pratique de méditation.

 

Comment méditer - les bases de la méditation pour les débutants

La méditation dite de 'pleine conscience' est facile et peut être pratiquée n'importe où n'importe quand. Lors d'une promenade, lors d’une situation spécifique ou d’un événement, lorsqu’on mange, lors d’une dispute (c’est plus difficile on vous l’accorde), sous la douche ou lorsque vous contemplez un coucher de soleil ou en utilisant une approche plus structurée.

Il n'y a pas grand chose à conseiller sur le simple fait de s'asseoir au bord du lac et de contempler un coucher de soleil ou de faire attention à votre environnement en marchant dans une forêt, mais si vous désirez une approche un peu plus structurée pour développer une pratique quotidienne de méditation voici 4 conseils simples !

 

  1. Asseyez-vous sur le sol (utilisez un coussin pour être confortable) ou sur une chaise ou allongez-vous confortablement
  2. Fermez les yeux. Nous vous recommandons d'utiliser un masque pour les yeux!
  3. Ne faites aucun effort pour contrôler la respiration ; respirez simplement naturellement.
  4. Essayez de garder votre colonne vertébrale droite, mais sans trop d'effort (un peu droit va très bien !). Focalisez votre attention sur la respiration et sur la façon dont le corps bouge à chaque inspiration et expiration. Remarquez le mouvement de votre corps pendant que vous respirez. Observez votre poitrine, vos épaules, votre cage thoracique et votre ventre. Concentrez votre attention sans contrôler le rythme ou l’intensité de votre respiration. Si votre esprit s'égare, ramenez-le sur votre respiration.

 

Continuez cette pratique de méditation pendant deux à trois minutes pour commencer, puis essayez-la pendant de plus longues périodes.

Pour aller plus loin, après avoir pratiqué la médiation respiratoire pendant un certain temps, essayez simplement d'être conscient du moment présent, de votre environnement, de vos sensations corporelles, de vos sentiments, de vos émotions et de vos pensées. Rappelez-vous, la méditation consiste simplement à être conscient du moment présent.

Voici une excellente introduction à la méditation. Elle est guidée par Yongyey Mingyur Rinpoche. Son humour et sa légèreté vous feront sourire :) !

 

Les points clefs à retenir pour la méditation

La méditation est utilisée depuis des milliers d'années dans la pratique spirituelle et comme moyen d'atteindre le bien-être général. La méditation a de nombreux avantages pour la santé et peut vous aider à réduire la douleur et la maladie. Pourtant, il vaut la peine de répéter que le but de la méditation n’est pas d’obtenir des bénéfices.

Pour faire simple, le but de la méditation n'est pas un but. C’est simplement d’être présent ou être conscient du moment présent. Dans la philosophie bouddhiste, le bénéfice ultime de la méditation est la libération de l'esprit de l'attachement aux choses qu'il ne peut pas contrôler, telles que les circonstances externes ou de fortes émotions internes. Le pratiquant libéré ou ‘éclairé’ ne suit plus inutilement les désirs ou s'accroche aux expériences, mais maintient plutôt un esprit calme et un sentiment d'harmonie et de silence intérieure.

Je te souhaite amour, joie et bonheur dans tes méditations.

Patrik

 

 

Méditations :

Méditation - une explication très simple sur le côté 'énergétique' - par Gurudev